Banniere de le crop
que-faireUne séparation du couple n'est jamais une partie de plaisir. C'est toujours un tournant difficile, humainement, émotionnellement et économiquement. L'échec du couple est une souffrance qui engendre du stress et beaucoup d'émotion. Ces situations sont encore plus difficiles à vivre pour les enfants si les parents se battent et ne réussissent pas à régler leurs différents.

La séparation est souvent un cap difficile à passer, notamment au vu du renoncement et des changements qui en découlent dans le quotidien. Si la souffrance est trop lourde à porter, il ne faut pas hésiter à se faire aider, se confier à des amis et partager son vécu avec d'autres comme le permet par exemple le Parents contact.

Dans tous les cas, il est conseillé de ne pas s'isoler. Prenez soin de vous et pensez à vous. Prenez des moments pour vous, pour faire une promenade, écouter de la musique, lire un bon livre, assister à des manifestations culturelles, pratiquer du sport et sortir. Cela permet notamment d'éviter de se replier sur soi, de s'enfermer dans sa souffrance et ses ressentiments.

Quels que soient les ressentiments, justifiés ou non, que vous pouvez avoir envers l'autre parent, vous devez garder en vue que l'intérêt supérieur des enfants est de ne pas souffrir d'une situation qui les dépassent et dont ils ne sont en rien responsables.

Il faut donc veiller tout particulièrement à rassurer les enfants : Si papa et maman se séparent, ils aiment tous les deux leurs enfants et feront tout pour garder les meilleurs contacts et relations avec eux, et éviter qu'ils souffrent.

Mais que faire ?
© 2008-2017 Mouvement de la CoParentalité Fribourg