Banniere de le crop
Anne_ReiserLe Mouvement de la CoParentalité Fribourg (MCPF) organise

une conférence-débat qui sera donnée par l'auteure du livre

                                          « Au nom de l’enfant »
                                       
l'avocate genevoise Anne Reiser

le mardi 18 juin 2013, à 19h30 au théatre de Nuithonie
à Villars-sur-Glâne

                                                 
Entrée Fr. 18.-
Réservation:   Fribourg Tourisme Région  Tel.  026 350 11 00     ou     E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Me Anne Reiser y présentera non seulement son livre mais nous fera également part de ses dernières réflexions concernant les procédures actuelles appliquées en cas de divorce, alors qu'entre 12'000 et 15'000 enfants mineurs voient leurs parents se séparer chaque année en Suisse.

Les procédures sont-elles adaptées à cette déferlante? Le Conseil National a donné, en automne 2012, son aval pour que l'autorité parentale conjointe en cas de divorce devienne la norme. Le Conseil des Etats vient de faire de même lundi 4 mars dernier.

Ce projet de modification du Code civil permettra à la Suisse de se mettre au diapason de ses voisins. Devrait-on imaginer encore d'autres évolutions? Comment faire pour accompagner au mieux ces couples, ces enfants, ces familles qui se défont?

Autorité parentale, nom de famille, pension alimentaire, droit à la relation personnelle (droit de visite), c'est chaque fois au nom de l'enfant qu'hommes et femmes se livrent les luttes les plus acharnées lors d'une séparation. En justice, c'est aussi en son nom que les parents s'opposent, d'autant plus que la naissance d'un enfant signifie, pour celui qui cesse ou diminue son activité professionnelle, une perte d'autonomie financière... Le processus du « démariage » prévu par nos lois n'a-t-il pas un effet exactement contraire au but recherché, qui est de protéger la progéniture du couple désuni? Et en attendant les réformes espérées, l'avocate Anne Reiser livre aux couples des modèles de conventions qui leur permettront de clarifier et de pérenniser leurs engagements, afin qu'ils puissent, le cas échéant, se séparer sans se déchirer, en bonne intelligence. Et avec la responsabilité qui leur incombe.

Suite à la parution du livre-référence, nous poursuivrons le débat sur le sujet à l'occasion de cette conférence-débat.

La télévision sera présente à cette occasion puisqu'un « Infrarouge » sera prochainement mis en place afin de débattre du sujet sur les écrans.

Une quarantaine de personnalités, allant du Conseil Fédéral aux Juges de paix fribourgeois, en passant par les conseillers nationaux, d'Etat, aux Etats, Députés ou autres services, tel que celui de l'Enfance et de Jeunesse (SEJ) font partie des invités à cet événement unique en son genre puisqu'il permettra de débattre directement, et en public, des avancements sur les travaux visant à adapter les procédures appliquées lors de divorces.

N'oublions pas que cela concerne entre 12'000 et 15'000 enfants chaque année dans notre pays et que les enfants sont le reflet de notre société et représentent son avenir.

Venez nombreux soutenir cette cause et poser vos questions le mardi 18 juin prochain à Villars-sur-Glâne dès 19h00.
© 2008-2017 Mouvement de la CoParentalité Fribourg